voir sur theconversation.com : Économie de la gratuité : rien n’est jamais vraiment « offert » sans contrepartie